Saga: Une affaire formidable (Episode 4)

fiction Jun 25, 2017

Episode 4: un ami retrouvé à Augsburg

Quelques années auparavant, Paul Rocheteau avait travaillé comme stagiaire dans une entreprise similaire à PREMEC située en Bavière. SPACERING GmbH  s’était spécialisée dans l’usinage de pièces métalliques pour l’aéronautique et disposait de la précieuse certification EN9100.

 A l’occasion de la dernière réunion des anciens de SPACERING GmbH qui avait lieu chaque année à Augsburg en Octobre, Paul retrouva son ancien camarade, Maximilian Hundertwasser. Maximilian avait suivi un parcours atypique en devenant un expert Lean réputé mondialement, après avoir suivi un apprentissage en pâtisserie en France et au Japon. Maximilian avait tout récemment accepté une proposition de SPACERING pour construire une nouvelle usine à Brasov, en Roumanie. Paul lui raconta son histoire et Maximilian ne manqua pas de lui proposer son aide. Avant de se quitter, Paul promit de contacter un collègue de Maximilian, en charge du développement commercial de la filiale roumaine de SPACERING.

 Environ deux mois plus tard, nos deux hommes étaient sur le point de finaliser une négociation très importante pour PREMEC:

  - “Si je comprends bien Siegfried, vous me proposez de réaliser l’usinage de la pièce en titane sur la base d’un taux horaire fixe de 30€ de l’heure tout compris hors frais de transport. Vous êtes sûr que vous pourrez garantir la montée en cadence et les délais de livraisons à notre usine de Betschdorf? Vous acceptez aussi d’amortir les investissements machines dans votre taux horaire sans financement de PREMEC, on est bien d’accord?”

  - “Tout à fait d’accord Paul. Nous serons ravis de vous accompagner sur votre nouveau contrat avec Pullman Aero. Notre usine sera opérationnelle le mois prochain et nous sommes d’ores et déjà positionnés pour être les plus compétitifs du marché! Vous avez dû vous en rendre compte en faisant votre étude de marché, n’est-ce pas?” affirma Siegfried Wagner avec une pointe d’arrogance.

 Paul devait bien reconnaitre que la proposition que lui faisait son interlocuteur bavarois était alléchante. Le taux horaire était plus de deux fois plus bas que les taux horaires usuellement constatés en Europe occidentale. Il tenta de se convaincre qu’à ce taux ils ne prenait pas un grand risque… Après tout, il suffirait que les ouvriers roumains suivent les plans de fabrication point par point et avec l’expérience de Maximilian cela ne devrait pas poser de problème, pensa t-il…

 

Note au lecteur: vous pouvez recevoir l'intégralité des 10 premiers épisodes de cette saga en vous abonnant gratuitement. Cliquez ici pour vous abonner.

Restez informés

Rejoignez ma liste de distribution pour recevoir les prochaines publications de mon blog.

Pas d'inquiétude, vos informations resteront confidentielles.

Je m'abonne
Close

50% Terminé

2 étape

Confirmez votre inscription au Club SILVER (accès gratuit).